Welcome!

Mobile IoT Authors: Elizabeth White, Scott Allen, Pat Romanski, Liz McMillan, Sematext Blog

News Feed Item

Bouygues: Résultats des neuf premiers mois 2012

PARIS, November 14, 2012 /PRNewswire/ --


  • Chiffre d'affaires : 24,6 milliards d'euros (+4%)
  • Résultat net : 564 millions d'euros (-29%), impacté pour l'essentiel par Bouygues Telecom
  • Carnet de commandes du pôle Construction à un niveau élevé, en croissance de 10%
    à 26,9 milliards d'euros
  • Les performances d'alstom confortent son plan de marche
  • Objectif de chiffre d'affaires revu en hausse à 33,2 milliards d'euros

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe Bouygues s'élève à 24,6 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2012, en progression de 4% (+1% à périmètre et change constants).

Le résultat opérationnel courant ressort à 954 millions d'euros (-29% par rapport aux neuf premiers mois 2011) et le résultat opérationnel s'établit à 859 millions d'euros (-38%) après prise en compte de coûts non récurrents liés aux plans d'adaptation chez Bouygues Telecom et TF1. Le résultat net est de 564 millions d'euros (-29%). Dans la continuité du premier semestre, ces résultats sont principalement marqués par la baisse de profitabilité de Bouygues Telecom.

La situation financière est saine avec une bonne maîtrise de l'endettement net.

Chiffres-clés

 
    (millions d'euros)
                                     9 mois 2011 9 mois 2012   Variation
 
    Chiffre d'affaires                    23 719      24 597         +4%
 
    Résultat opérationnel courant          1 338         954        -29%
    Résultat opérationnel                 1 376[1]      859[2]      -38%
    Résultat net part du Groupe              794         564        -29%
 
    Endettement net[3]                     3 808      5 832[4]  +2 024 MEUR
    Ratio d'endettement[3]                   36%         61%      +25 pts


[1] Dont 38 millions d'euros de produits de cession divers considérés comme non courants chez Bouygues Telecom

[2] Dont 95 millions d'euros de coûts liés aux plans d'adaptation chez Bouygues Telecom et TF1

[3] Fin de période

[4] Endettement net de 3 639 millions d'euros avant prise en compte de deux événements exceptionnels : OPRA (1 250 millions d'euros) et
fréquences 4G (943 millions d'euros)

Commentaires par métier

Dans la continuité du premier semestre, le pôle Construction enregistre de bonnes performances commerciales. Le carnet de commandes s'établit à un niveau élevé de 26,9 milliards d'euros, en progression de 10% par rapport à fin septembre 2011, offrant ainsi une bonne visibilité sur l'activité future.

Le chiffre d'affaires de Bouygues Construction s'élève à 7 748 millions d'euros, en croissance de 9%
(+6% en France et +13% à l'international) et de 4% à périmètre et change constants. La marge opérationnelle courante est solide à 3,4% et le résultat net s'établit à 174 millions d'euros (+9%).

Les prises de commandes sont très élevées, tant en France qu'à l'international et atteignent 9 milliards d'euros, en croissance de 8%. Le carnet de commandes est en hausse de 12% par rapport à fin septembre 2011, à 17 milliards d'euros, dont 45% à l'international.

Le chiffre d'affaires de Bouygues Immobilier ressort à 1 631 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2012, en hausse de +5% (+8% en Logement et -16% en Immobilier d'entreprise). La marge opérationnelle s'établit à 7,5% et reflète les premières mesures d'ajustement face à la baisse des réservations de logements dans un marché français en fort recul. Le résultat net est de 75 millions d'euros.

Dans un environnement économique et fiscal défavorable, les réservations de logements subissent l'attentisme du marché et le recul de l'investissement locatif. Elles sont en baisse de 32% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 à 1 040 millions d'euros. Les réservations en Immobilier d'entreprise s'établissent à un bon niveau (358 millions d'euros ; +6%) malgré un marché atone.

Soutenu par l'Immobilier d'entreprise, le carnet de commandes atteint 2 879 millions d'euros (+9% par rapport à fin septembre 2011). Il offre ainsi une bonne visibilité et représente 14 mois de chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires de Colas progresse de 5% à 9 670 millions d'euros (+1% en France et +12% à l'international) et de 3% à périmètre et change constants. Le résultat opérationnel courant est en baisse de 38 millions d'euros à 236 millions d'euros. Il est affecté par les retards d'exécution liés aux mauvaises conditions climatiques du premier semestre 2012 en métropole ainsi que par la baisse de rentabilité de l'activité de vente de produits pétroliers raffinés. En effet, la forte hausse des matières premières utilisées dans l'activité de raffinage n'a pu être que partiellement répercutée aux clients.

Le résultat net ressort à 178 millions d'euros (-31 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de 2011).

À 7 milliards d'euros, le carnet de commandes est en croissance de 5% par rapport à fin septembre 2011.

TF1 a lancé la phase II de son plan d'optimisation

Le chiffre d'affaires de TF1 s'établit à 1 853 millions d'euros (+1%). Le recul du chiffre d'affaires publicitaire est compensé par la progression des activités de diversification (+6% par rapport aux neuf premiers mois de 2011) mais continue de peser sur le résultat opérationnel courant qui s'établit à 154 millions d'euros
(-41 millions d'euros). TF1 a lancé la phase II de son plan d'optimisation afin d'accroître la flexibilité de son modèle économique et de poursuivre sa politique de réduction des coûts. Ce plan vise à économiser de façon récurrente 85 millions d'euros de coûts d'ici fin 2014. 25 millions d'euros de charges non récurrentes liées à ce plan ont été prises en compte au troisième trimestre. Le résultat opérationnel des neuf premiers mois de 2012 ressort donc à 129 millions d'euros et le résultat net est de 87 millions d'euros (-38 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de 2011).

Bouygues Telecom confirme ses objectifs pour l'année 2012 et poursuit son plan d'adaptation

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom est en recul de 8% à 3 951 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2012 et le chiffre d'affaires réseau s'établit à 3 518 millions d'euros (-8%). Comme attendu, l'accélération de la baisse du chiffre d'affaires réseau Mobile se confirme au troisième trimestre alors que le chiffre d'affaires du Haut Débit Fixe est en forte croissance.

À 807 millions d'euros, l'EBITDA est en baisse de 228 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2011 et est en ligne avec l'objectif annuel de 900 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant ressort à 206 millions d'euros. Il reflète la baisse de l'EBITDA et la hausse des amortissements et des dotations nettes aux provisions. À 136 millions d'euros, le résultat opérationnel des neuf premiers mois de l'année 2012 inclut 70 millions d'euros de charges non récurrentes liées au plan d'adaptation prises en compte au troisième trimestre. Le résultat net ressort à 76 millions d'euros.

Le plan d'adaptation et d'économies de 300 millions d'euros est progressivement mis en œuvre pour un plein effet en 2013. Le plan de départs volontaires de 556 collaborateurs est en cours de réalisation.

Dans la continuité du second trimestre, les performances commerciales Mobile de Bouygues Telecom s'améliorent. Le parc total Mobile progresse de 178 000 clients et de 11 000 clients hors impact de l'intégration de Darty Telecom et de Simyo. 188 000 nouveaux clients Forfait ont rejoint Bouygues Telecom au troisième trimestre 2012 dont 64 000 clients Darty Telecom.

La dynamique de B&YOU se poursuit avec un parc de 625 000 clients à fin septembre 2012.

Enfin, Bouygues Telecom continue sa progression sur le marché du Haut Débit Fixe avec une croissance nette de 359 000 clients au troisième trimestre et de 77 000 nouveaux clients hors impact de l'intégration de Darty Telecom. Le parc s'établit ainsi à 1,8 million de clients[1] au 30 septembre 2012, en progression de 57% par rapport au 30 septembre 2011.

[1] Comprend les abonnements Haut Débit et Très Haut Débit. Les clients issus du rachat de Darty Telecom, effectif au 24 juillet 2012, ont été intégrés dans la publication des comptes du troisième trimestre 2012.

Les performances d'Alstom confortent son plan de marche

Comme annoncé, la contribution d'Alstom ressort à 181 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2012 contre 134 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2011.

Au premier semestre 2012/13, Alstom a enregistré un niveau de commandes soutenu à 12,1 milliards d'euros, en hausse de 19% par rapport à l'exercice précédent. Au 30 septembre, le carnet de commandes s'élevait à 52 milliards d'euros, représentant 31 mois de ventes.

Alstom a confirmé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires de plus de 5% par an au cours de cet exercice et des deux suivants, et d'une amélioration progressive de la marge opérationnelle qui devrait se situer autour de 8% en mars 2015. Le cash-flow libre devrait être positif pour chacun des trois exercices.

Suite à l'augmentation de capital sous forme de placement privé de 350 millions d'euros réalisée par Alstom le 4 octobre 2012, la participation de Bouygues au capital d'Alstom est de 29,4% contre 30,7% au 30 septembre 2012.

En application des normes IFRS, cette opération se traduit mécaniquement par une perte de dilution de 53 millions d'euros, qui sera enregistrée en charge non courante au quatrième trimestre 2012.

Situation financière

La hausse du cash-flow libre[1] du pôle Construction (+109 millions d'euros) compense en partie la baisse du cash-flow libre de Bouygues Telecom (-241 millions d'euros[2]). Au total, le cash-flow libre du Groupe pour les neuf premiers mois s'établit à 713 millions d'euros[2] (-173 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de 2011).

L'endettement net est de 5,8 milliards d'euros à fin septembre 2012. Il s'améliore de 169 millions d'euros par rapport à fin septembre 2011 avant prise en compte de l'investissement dans deux lots de fréquences 4G (943 millions d'euros) et de l'OPRA[3] (1 250 millions d'euros).

Le Groupe a émis un emprunt obligataire d'un montant de 700 millions d'euros au mois d'octobre 2012, remboursable en 2023. Le Groupe dispose d'une excellente liquidité (7,3 milliards d'euros) et d'un échéancier de remboursement de sa dette très bien réparti.

[1] Avant variation du Besoin en Fonds de Roulement

[2]Hors investissements des neuf premiers mois de 2012 dans les fréquences 4G (achat et capitalisation des frais financiers)

[3]Offre Publique de Rachat d'Actions

Événements significatifs depuis le 30 juin 2012

  • 3 juillet 2012 : Bouygues Telecom annonce un plan de départs volontaires portant sur 556 postes.
  • 3 juillet 2012 : Bouygues Bâtiment International, filiale de Bouygues Construction, acquiert la totalité du capital du groupe Leadbitter.
  • 5 juillet 2012 : TF1 signe la convention de la nouvelle chaîne HD1 avec le CSA.
  • 28 août 2012 : Bouygues Telecom et Darty annoncent le lancement des Offres Bouygues Telecom Edition Darty vendues exclusivement dans les 226 magasins Darty.
  • 6 septembre 2012 : B&YOU lance la seule carte prépayée sans durée de validité avec les tarifs les moins chers du marché pour les appels, les SMS et l'internet mobile en France métropolitaine.
  • 20 septembre 2012 : Lancement de l'opération Campus Val de Bièvre conçue et réalisée par Bouygues Immobilier et qui s'inscrit dans le cadre de la démarche Rehagreen®.
  • 23 octobre 2012 : Colas annonce un projet d'une nouvelle organisation de l'activité routière en France métropolitaine, basée sur 7 filiales régionales, sous la marque unique Colas.
  • 25 octobre 2012 : Colas Rail remporte en groupement le contrat d'extension de la ligne 1 du métro d'Alger pour un montant total de 85 millions d'euros.
  • 30 octobre 2012 : Bouygues Construction remporte en groupement le contrat de plusieurs ouvrages sportifs au Canada pour un montant de 110 millions d'euros.
  • 6 novembre 2012 : B&YOU lance les nouvelles offres de référence sur le marché de la téléphonie low-cost.

Objectif de chiffre d'affaires et perspectives 2012

Sur la base de la situation au 30 septembre 2012, l'objectif de chiffre d'affaires 2012 est revu en hausse de 32,8 milliards d'euros à 33,2 milliards d'euros, en progression de 2% par rapport à 2011.

    chiffre d'affaires
 
    des métiers                                 Objectif
                                                                     Variation
    (millions d'euros)        2011                2012                   %
                                     Publié         Publié  Publié
                                     en mars Publié   en      en
                                             en mai  août  novembre
 
    Bouygues Construction     9 802   10 000 10 100 10 200  10 400       +6%
    Bouygues Immobilier       2 465    2 450  2 450  2 450   2 450        =
    Colas                    12 412   12 500 12 700 12 700  12 900       +4%
    TF1                       2 620    2 620  2 620  2 620   2 620        =
    Bouygues Telecom          5 741    5 140  5 140  5 180   5 200       -9%
    Holding et divers           120      120    120    120     120        ns
 
    Retraitements
    intra-Groupe               (454)    (480)  (480)  (470)   (490)       ns
 
    TOTAL                    32 706   32 350 32 650 32 800  33 200       +2%
    dont France              22 601   22 050 21 950 22 050  22 300       -1%
    dont international       10 105   10 300 10 700 10 750  10 900       +8%


La Loi de Finances rectificative pour 2012 et le Projet de Loi de Finances pour 2013 devraient se traduire par un alourdissement des impôts et prélèvements, estimé à environ 70 millions d'euros sur l'année 2012 et à une dizaine de millions d'euros supplémentaires en 2013.

Prochains rendez-vous financiers :

27 février 2013 : résultats annuels 2012

7h00 : communiqué de presse

9h00 : conférence de presse

11h00 : réunion analystes


 

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.

Retrouvez l'intégralité des comptes et annexes sur le site http://www.bouygues.com.


 
    compte de résultat consolidé
    résumé                                             Variation
                                            9 mois
    (millions d'euros)                                     %
                                         2011    2012
 
    Chiffre d'affaires                 23 719  24 597        +4%
 
    Résultat opérationnel courant       1 338     954       -29%
 
    Autres produits et charges
    opérationnels                          38[1]  (95)[2]    ns
 
    Résultat opérationnel               1 376     859       -38%
 
    Coût de l'endettement financier
    net                                  (205)   (212)       +3%
 
    Autres produits et charges
    financiers                             (1)      8         ns
 
    Charge d'impôt                       (395)   (232)      -41%
 
    Quote-part du résultat net des
    entités associées                     143     210       +47%
 
    Résultat net                          918     633       -31%
 
    Part des intérêts minoritaires       (124)    (69)      -44%
 
    Résultat net part du Groupe           794     564       -29%


[1] Produits de cession divers considérés comme non courants chez Bouygues Telecom

[2] Coûts liés aux plans d'adaptation pour 70 millions d'euros chez Bouygues Telecom et 25 millions d'euros chez TF1

    compte de résultat consolidé
    du troisième trimestre
                                    3ème trimestre     Variation
    (millions d'euros)                                     %
                                       2011    2012
 
    Chiffre d'affaires                8 505    9 092        +7%
 
    Résultat opérationnel courant       586      478       -18%
 
    Résultat opérationnel               624[1]   383[2]    -39%
 
    Résultat net part du Groupe         403      286       -29%


[1] Dont 38 millions d'euros de produits de cession divers considérés comme non courants chez Bouygues Telecom

[2] Dont 95 millions d'euros de coûts liés aux plans d'adaptation chez Bouygues Telecom et TF1

    chiffre d'affaires                                        Variation
                                                             à périmètre
    des métiers                                               et change
                                               Variation      constants
    (millions d'euros)              9 mois            %
                                 2011     2012
 
    Bouygues Construction       7 086      7 748        +9%          +4%
    Bouygues Immobilier         1 548      1 631        +5%          +5%
    Colas                       9 168      9 670        +5%          +3%
    TF1                         1 839      1 853        +1%            =
    Bouygues Telecom            4 285      3 951        -8%          -9%
    Holding et divers              90         94         ns           ns
 
    Retraitements
    intra-Groupe                 (297)      (350)        ns           ns
 
    Total                      23 719     24 597        +4%          +1%
         dont France           16 391[1]  16 367          =          -1%
      dont international        7 328[1]   8 230       +12%          +4%


[1] Les ventes de produits raffinés à l'export ont été reclassées en fonction de leur localisation.

    contribution des métiers à
    l'ebitda
                                    9 mois       Variation
    (millions d'euros)                               %
                                   2011    2012
 
    Bouygues Construction           370     432       +17%
    Bouygues Immobilier             126     117        -7%
    Colas                           595     538       -10%
    TF1                             229     201       -12%
    Bouygues Telecom              1 035     807       -22%
    Holding et divers               (41)    (24)       ns
 
    TOTAL                         2 314   2 071       -11%


    contribution des métiers au
 
    résultat opérationnel courant
                                       9 mois       Variation
    (millions d'euros)                                  %
                                      2011    2012
 
    Bouygues Construction              266     260        -2%
    Bouygues Immobilier                127     123        -3%
    Colas                              274     236       -14%
    TF1                                195     154       -21%
    Bouygues Telecom                   512     206       -60%
    Holding et divers                  (36)    (25)        ns
 
    TOTAL                            1 338     954       -29%


    contribution des métiers au
 
    résultat net part du groupe                  Variation
                                     9 mois
    (millions d'euros)                               %
                                    2011   2012
 
    Bouygues Construction           159     174        +9%
    Bouygues Immobilier              78      75        -4%
    Colas                           201     172       -14%
    TF1                              55      38       -31%
    Bouygues Telecom                316      68       -78%
    Alstom                          134     181       +35%
    Holding et divers              (149)   (144)       ns
 
    TOTAL                           794     564       -29%


                                                   Variation
    trésorerie nette par métier
                                      9 mois       (en millions
    (millions d'euros)                               d'euros)
                                    2011    2012
 
    Bouygues Construction          2 393   2 700      +307 MEUR
    Bouygues Immobilier              275     168      -107 MEUR
    Colas                           (823)   (786)      +37 MEUR
    TF1                               87     (18)     -105 MEUR
    Bouygues Telecom                (440) (1 475)   -1 035 MEUR
    Holding et divers             (5 300) (6 421)   -1 121 MEUR
 
    TOTAL                         (3 808) (5 832)   -2 024 MEUR


    contribution des métiers à la
                                                       Variation
    capacité d'autofinancement
                                         9 mois        (en millions
    (millions d'euros)                                   d'euros)
                                       2011     2012
 
    Bouygues Construction                400     419      +19 MEUR
    Bouygues Immobilier                  129     121       -8 MEUR
    Colas                                620     621       +1 MEUR
    TF1                                  242     169      -73 MEUR
    Bouygues Telecom                   1 052     723     -329 MEUR
    Holding et divers                     40      62      +22 MEUR
 
    TOTAL                              2 483   2 115     -368 MEUR


    contribution des métiers aux
 
    investissements                                    Variation
    d'exploitation nets
                                          9 mois      (en millions
    (millions d'euros)                                  d'euros)
                                       2011     2012
 
    Bouygues Construction                177     117      -60 MEUR
    Bouygues Immobilier                    7      10       +3 MEUR
    Colas                                252     223      -29 MEUR
    TF1                                   29      18      -11 MEUR
    Bouygues Telecom                     536     586      +50 MEUR
    Holding et divers                     (4)      4       +8 MEUR
 
    TOTAL HORS FRÉQUENCES 4G (800
    MHz)                                 997     958      -39 MEUR
    FRÉQUENCES 4G (800 MHz)                0     715[1]  +715 MEUR
    TOTAL                                997   1 673     +676 MEUR


[1] Inclut achat et capitalisation des frais financiers

 

http://www.bouygues.com

More Stories By PR Newswire

Copyright © 2007 PR Newswire. All rights reserved. Republication or redistribution of PRNewswire content is expressly prohibited without the prior written consent of PRNewswire. PRNewswire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
SYS-CON Events announced today that Pulzze Systems will exhibit at the 19th International Cloud Expo, which will take place on November 1–3, 2016, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Pulzze Systems, Inc. provides infrastructure products for the Internet of Things to enable any connected device and system to carry out matched operations without programming. For more information, visit http://www.pulzzesystems.com.
I'm a lonely sensor. I spend all day telling the world how I'm feeling, but none of the other sensors seem to care. I want to be connected. I want to build relationships with other sensors to be more useful for my human. I want my human to understand that when my friends next door are too hot for a while, I'll soon be flaming. And when all my friends go outside without me, I may be left behind. Don't just log my data; use the relationship graph. In his session at @ThingsExpo, Ryan Boyd, Engi...
The Transparent Cloud-computing Consortium (abbreviation: T-Cloud Consortium) will conduct research activities into changes in the computing model as a result of collaboration between "device" and "cloud" and the creation of new value and markets through organic data processing High speed and high quality networks, and dramatic improvements in computer processing capabilities, have greatly changed the nature of applications and made the storing and processing of data on the network commonplace.
From wearable activity trackers to fantasy e-sports, data and technology are transforming the way athletes train for the game and fans engage with their teams. In his session at @ThingsExpo, will present key data findings from leading sports organizations San Francisco 49ers, Orlando Magic NBA team. By utilizing data analytics these sports orgs have recognized new revenue streams, doubled its fan base and streamlined costs at its stadiums. John Paul is the CEO and Founder of VenueNext. Prior ...
In his general session at 18th Cloud Expo, Lee Atchison, Principal Cloud Architect and Advocate at New Relic, discussed cloud as a ‘better data center’ and how it adds new capacity (faster) and improves application availability (redundancy). The cloud is a ‘Dynamic Tool for Dynamic Apps’ and resource allocation is an integral part of your application architecture, so use only the resources you need and allocate /de-allocate resources on the fly.
SYS-CON Events announced today that Numerex Corp, a leading provider of managed enterprise solutions enabling the Internet of Things (IoT), will exhibit at the 19th International Cloud Expo | @ThingsExpo, which will take place on November 1–3, 2016, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Numerex Corp. (NASDAQ:NMRX) is a leading provider of managed enterprise solutions enabling the Internet of Things (IoT). The Company's solutions produce new revenue streams or create operating...
WebRTC adoption has generated a wave of creative uses of communications and collaboration through websites, sales apps, customer care and business applications. As WebRTC has become more mainstream it has evolved to use cases beyond the original peer-to-peer case, which has led to a repeating requirement for interoperability with existing infrastructures. In his session at @ThingsExpo, Graham Holt, Executive Vice President of Daitan Group, will cover implementation examples that have enabled ea...
IoT offers a value of almost $4 trillion to the manufacturing industry through platforms that can improve margins, optimize operations & drive high performance work teams. By using IoT technologies as a foundation, manufacturing customers are integrating worker safety with manufacturing systems, driving deep collaboration and utilizing analytics to exponentially increased per-unit margins. However, as Benoit Lheureux, the VP for Research at Gartner points out, “IoT project implementers often ...
The Jevons Paradox suggests that when technological advances increase efficiency of a resource, it results in an overall increase in consumption. Writing on the increased use of coal as a result of technological improvements, 19th-century economist William Stanley Jevons found that these improvements led to the development of new ways to utilize coal. In his session at 19th Cloud Expo, Mark Thiele, Chief Strategy Officer for Apcera, will compare the Jevons Paradox to modern-day enterprise IT, e...
SYS-CON Events announced today the Enterprise IoT Bootcamp, being held November 1-2, 2016, in conjunction with 19th Cloud Expo | @ThingsExpo at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. Combined with real-world scenarios and use cases, the Enterprise IoT Bootcamp is not just based on presentations but with hands-on demos and detailed walkthroughs. We will introduce you to a variety of real world use cases prototyped using Arduino, Raspberry Pi, BeagleBone, Spark, and Intel Edison. Y...
Complete Internet of Things (IoT) embedded device security is not just about the device but involves the entire product’s identity, data and control integrity, and services traversing the cloud. A device can no longer be looked at as an island; it is a part of a system. In fact, given the cross-domain interactions enabled by IoT it could be a part of many systems. Also, depending on where the device is deployed, for example, in the office building versus a factory floor or oil field, security ha...
Is your aging software platform suffering from technical debt while the market changes and demands new solutions at a faster clip? It’s a bold move, but you might consider walking away from your core platform and starting fresh. ReadyTalk did exactly that. In his General Session at 19th Cloud Expo, Michael Chambliss, Head of Engineering at ReadyTalk, will discuss why and how ReadyTalk diverted from healthy revenue and over a decade of audio conferencing product development to start an innovati...
Fifty billion connected devices and still no winning protocols standards. HTTP, WebSockets, MQTT, and CoAP seem to be leading in the IoT protocol race at the moment but many more protocols are getting introduced on a regular basis. Each protocol has its pros and cons depending on the nature of the communications. Does there really need to be only one protocol to rule them all? Of course not. In his session at @ThingsExpo, Chris Matthieu, co-founder and CTO of Octoblu, walk you through how Oct...
SYS-CON Events announced today that Bsquare has been named “Silver Sponsor” of SYS-CON's @ThingsExpo, which will take place on November 1–3, 2016, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. For more than two decades, Bsquare has helped its customers extract business value from a broad array of physical assets by making them intelligent, connecting them, and using the data they generate to optimize business processes.
There are several IoTs: the Industrial Internet, Consumer Wearables, Wearables and Healthcare, Supply Chains, and the movement toward Smart Grids, Cities, Regions, and Nations. There are competing communications standards every step of the way, a bewildering array of sensors and devices, and an entire world of competing data analytics platforms. To some this appears to be chaos. In this power panel at @ThingsExpo, moderated by Conference Chair Roger Strukhoff, Bradley Holt, Developer Advocate a...
Identity is in everything and customers are looking to their providers to ensure the security of their identities, transactions and data. With the increased reliance on cloud-based services, service providers must build security and trust into their offerings, adding value to customers and improving the user experience. Making identity, security and privacy easy for customers provides a unique advantage over the competition.
If you’re responsible for an application that depends on the data or functionality of various IoT endpoints – either sensors or devices – your brand reputation depends on the security, reliability, and compliance of its many integrated parts. If your application fails to deliver the expected business results, your customers and partners won't care if that failure stems from the code you developed or from a component that you integrated. What can you do to ensure that the endpoints work as expect...
So, you bought into the current machine learning craze and went on to collect millions/billions of records from this promising new data source. Now, what do you do with them? Too often, the abundance of data quickly turns into an abundance of problems. How do you extract that "magic essence" from your data without falling into the common pitfalls? In her session at @ThingsExpo, Natalia Ponomareva, Software Engineer at Google, provided tips on how to be successful in large scale machine learning...
If you had a chance to enter on the ground level of the largest e-commerce market in the world – would you? China is the world’s most populated country with the second largest economy and the world’s fastest growing market. It is estimated that by 2018 the Chinese market will be reaching over $30 billion in gaming revenue alone. Admittedly for a foreign company, doing business in China can be challenging. Often changing laws, administrative regulations and the often inscrutable Chinese Interne...
Enterprise IT has been in the era of Hybrid Cloud for some time now. But it seems most conversations about Hybrid are focused on integrating AWS, Microsoft Azure, or Google ECM into existing on-premises systems. Where is all the Private Cloud? What do technology providers need to do to make their offerings more compelling? How should enterprise IT executives and buyers define their focus, needs, and roadmap, and communicate that clearly to the providers?