Welcome!

Wireless Authors: Pat Romanski, Liz McMillan, Jason Bloomberg, Tad Anderson, Esmeralda Swartz

News Feed Item

Bouygues: Résultats des neuf premiers mois 2012

PARIS, November 14, 2012 /PRNewswire/ --


  • Chiffre d'affaires : 24,6 milliards d'euros (+4%)
  • Résultat net : 564 millions d'euros (-29%), impacté pour l'essentiel par Bouygues Telecom
  • Carnet de commandes du pôle Construction à un niveau élevé, en croissance de 10%
    à 26,9 milliards d'euros
  • Les performances d'alstom confortent son plan de marche
  • Objectif de chiffre d'affaires revu en hausse à 33,2 milliards d'euros

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe Bouygues s'élève à 24,6 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2012, en progression de 4% (+1% à périmètre et change constants).

Le résultat opérationnel courant ressort à 954 millions d'euros (-29% par rapport aux neuf premiers mois 2011) et le résultat opérationnel s'établit à 859 millions d'euros (-38%) après prise en compte de coûts non récurrents liés aux plans d'adaptation chez Bouygues Telecom et TF1. Le résultat net est de 564 millions d'euros (-29%). Dans la continuité du premier semestre, ces résultats sont principalement marqués par la baisse de profitabilité de Bouygues Telecom.

La situation financière est saine avec une bonne maîtrise de l'endettement net.

Chiffres-clés

 
    (millions d'euros)
                                     9 mois 2011 9 mois 2012   Variation
 
    Chiffre d'affaires                    23 719      24 597         +4%
 
    Résultat opérationnel courant          1 338         954        -29%
    Résultat opérationnel                 1 376[1]      859[2]      -38%
    Résultat net part du Groupe              794         564        -29%
 
    Endettement net[3]                     3 808      5 832[4]  +2 024 MEUR
    Ratio d'endettement[3]                   36%         61%      +25 pts


[1] Dont 38 millions d'euros de produits de cession divers considérés comme non courants chez Bouygues Telecom

[2] Dont 95 millions d'euros de coûts liés aux plans d'adaptation chez Bouygues Telecom et TF1

[3] Fin de période

[4] Endettement net de 3 639 millions d'euros avant prise en compte de deux événements exceptionnels : OPRA (1 250 millions d'euros) et
fréquences 4G (943 millions d'euros)

Commentaires par métier

Dans la continuité du premier semestre, le pôle Construction enregistre de bonnes performances commerciales. Le carnet de commandes s'établit à un niveau élevé de 26,9 milliards d'euros, en progression de 10% par rapport à fin septembre 2011, offrant ainsi une bonne visibilité sur l'activité future.

Le chiffre d'affaires de Bouygues Construction s'élève à 7 748 millions d'euros, en croissance de 9%
(+6% en France et +13% à l'international) et de 4% à périmètre et change constants. La marge opérationnelle courante est solide à 3,4% et le résultat net s'établit à 174 millions d'euros (+9%).

Les prises de commandes sont très élevées, tant en France qu'à l'international et atteignent 9 milliards d'euros, en croissance de 8%. Le carnet de commandes est en hausse de 12% par rapport à fin septembre 2011, à 17 milliards d'euros, dont 45% à l'international.

Le chiffre d'affaires de Bouygues Immobilier ressort à 1 631 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2012, en hausse de +5% (+8% en Logement et -16% en Immobilier d'entreprise). La marge opérationnelle s'établit à 7,5% et reflète les premières mesures d'ajustement face à la baisse des réservations de logements dans un marché français en fort recul. Le résultat net est de 75 millions d'euros.

Dans un environnement économique et fiscal défavorable, les réservations de logements subissent l'attentisme du marché et le recul de l'investissement locatif. Elles sont en baisse de 32% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 à 1 040 millions d'euros. Les réservations en Immobilier d'entreprise s'établissent à un bon niveau (358 millions d'euros ; +6%) malgré un marché atone.

Soutenu par l'Immobilier d'entreprise, le carnet de commandes atteint 2 879 millions d'euros (+9% par rapport à fin septembre 2011). Il offre ainsi une bonne visibilité et représente 14 mois de chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires de Colas progresse de 5% à 9 670 millions d'euros (+1% en France et +12% à l'international) et de 3% à périmètre et change constants. Le résultat opérationnel courant est en baisse de 38 millions d'euros à 236 millions d'euros. Il est affecté par les retards d'exécution liés aux mauvaises conditions climatiques du premier semestre 2012 en métropole ainsi que par la baisse de rentabilité de l'activité de vente de produits pétroliers raffinés. En effet, la forte hausse des matières premières utilisées dans l'activité de raffinage n'a pu être que partiellement répercutée aux clients.

Le résultat net ressort à 178 millions d'euros (-31 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de 2011).

À 7 milliards d'euros, le carnet de commandes est en croissance de 5% par rapport à fin septembre 2011.

TF1 a lancé la phase II de son plan d'optimisation

Le chiffre d'affaires de TF1 s'établit à 1 853 millions d'euros (+1%). Le recul du chiffre d'affaires publicitaire est compensé par la progression des activités de diversification (+6% par rapport aux neuf premiers mois de 2011) mais continue de peser sur le résultat opérationnel courant qui s'établit à 154 millions d'euros
(-41 millions d'euros). TF1 a lancé la phase II de son plan d'optimisation afin d'accroître la flexibilité de son modèle économique et de poursuivre sa politique de réduction des coûts. Ce plan vise à économiser de façon récurrente 85 millions d'euros de coûts d'ici fin 2014. 25 millions d'euros de charges non récurrentes liées à ce plan ont été prises en compte au troisième trimestre. Le résultat opérationnel des neuf premiers mois de 2012 ressort donc à 129 millions d'euros et le résultat net est de 87 millions d'euros (-38 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de 2011).

Bouygues Telecom confirme ses objectifs pour l'année 2012 et poursuit son plan d'adaptation

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom est en recul de 8% à 3 951 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2012 et le chiffre d'affaires réseau s'établit à 3 518 millions d'euros (-8%). Comme attendu, l'accélération de la baisse du chiffre d'affaires réseau Mobile se confirme au troisième trimestre alors que le chiffre d'affaires du Haut Débit Fixe est en forte croissance.

À 807 millions d'euros, l'EBITDA est en baisse de 228 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2011 et est en ligne avec l'objectif annuel de 900 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant ressort à 206 millions d'euros. Il reflète la baisse de l'EBITDA et la hausse des amortissements et des dotations nettes aux provisions. À 136 millions d'euros, le résultat opérationnel des neuf premiers mois de l'année 2012 inclut 70 millions d'euros de charges non récurrentes liées au plan d'adaptation prises en compte au troisième trimestre. Le résultat net ressort à 76 millions d'euros.

Le plan d'adaptation et d'économies de 300 millions d'euros est progressivement mis en œuvre pour un plein effet en 2013. Le plan de départs volontaires de 556 collaborateurs est en cours de réalisation.

Dans la continuité du second trimestre, les performances commerciales Mobile de Bouygues Telecom s'améliorent. Le parc total Mobile progresse de 178 000 clients et de 11 000 clients hors impact de l'intégration de Darty Telecom et de Simyo. 188 000 nouveaux clients Forfait ont rejoint Bouygues Telecom au troisième trimestre 2012 dont 64 000 clients Darty Telecom.

La dynamique de B&YOU se poursuit avec un parc de 625 000 clients à fin septembre 2012.

Enfin, Bouygues Telecom continue sa progression sur le marché du Haut Débit Fixe avec une croissance nette de 359 000 clients au troisième trimestre et de 77 000 nouveaux clients hors impact de l'intégration de Darty Telecom. Le parc s'établit ainsi à 1,8 million de clients[1] au 30 septembre 2012, en progression de 57% par rapport au 30 septembre 2011.

[1] Comprend les abonnements Haut Débit et Très Haut Débit. Les clients issus du rachat de Darty Telecom, effectif au 24 juillet 2012, ont été intégrés dans la publication des comptes du troisième trimestre 2012.

Les performances d'Alstom confortent son plan de marche

Comme annoncé, la contribution d'Alstom ressort à 181 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année 2012 contre 134 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2011.

Au premier semestre 2012/13, Alstom a enregistré un niveau de commandes soutenu à 12,1 milliards d'euros, en hausse de 19% par rapport à l'exercice précédent. Au 30 septembre, le carnet de commandes s'élevait à 52 milliards d'euros, représentant 31 mois de ventes.

Alstom a confirmé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires de plus de 5% par an au cours de cet exercice et des deux suivants, et d'une amélioration progressive de la marge opérationnelle qui devrait se situer autour de 8% en mars 2015. Le cash-flow libre devrait être positif pour chacun des trois exercices.

Suite à l'augmentation de capital sous forme de placement privé de 350 millions d'euros réalisée par Alstom le 4 octobre 2012, la participation de Bouygues au capital d'Alstom est de 29,4% contre 30,7% au 30 septembre 2012.

En application des normes IFRS, cette opération se traduit mécaniquement par une perte de dilution de 53 millions d'euros, qui sera enregistrée en charge non courante au quatrième trimestre 2012.

Situation financière

La hausse du cash-flow libre[1] du pôle Construction (+109 millions d'euros) compense en partie la baisse du cash-flow libre de Bouygues Telecom (-241 millions d'euros[2]). Au total, le cash-flow libre du Groupe pour les neuf premiers mois s'établit à 713 millions d'euros[2] (-173 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois de 2011).

L'endettement net est de 5,8 milliards d'euros à fin septembre 2012. Il s'améliore de 169 millions d'euros par rapport à fin septembre 2011 avant prise en compte de l'investissement dans deux lots de fréquences 4G (943 millions d'euros) et de l'OPRA[3] (1 250 millions d'euros).

Le Groupe a émis un emprunt obligataire d'un montant de 700 millions d'euros au mois d'octobre 2012, remboursable en 2023. Le Groupe dispose d'une excellente liquidité (7,3 milliards d'euros) et d'un échéancier de remboursement de sa dette très bien réparti.

[1] Avant variation du Besoin en Fonds de Roulement

[2]Hors investissements des neuf premiers mois de 2012 dans les fréquences 4G (achat et capitalisation des frais financiers)

[3]Offre Publique de Rachat d'Actions

Événements significatifs depuis le 30 juin 2012

  • 3 juillet 2012 : Bouygues Telecom annonce un plan de départs volontaires portant sur 556 postes.
  • 3 juillet 2012 : Bouygues Bâtiment International, filiale de Bouygues Construction, acquiert la totalité du capital du groupe Leadbitter.
  • 5 juillet 2012 : TF1 signe la convention de la nouvelle chaîne HD1 avec le CSA.
  • 28 août 2012 : Bouygues Telecom et Darty annoncent le lancement des Offres Bouygues Telecom Edition Darty vendues exclusivement dans les 226 magasins Darty.
  • 6 septembre 2012 : B&YOU lance la seule carte prépayée sans durée de validité avec les tarifs les moins chers du marché pour les appels, les SMS et l'internet mobile en France métropolitaine.
  • 20 septembre 2012 : Lancement de l'opération Campus Val de Bièvre conçue et réalisée par Bouygues Immobilier et qui s'inscrit dans le cadre de la démarche Rehagreen®.
  • 23 octobre 2012 : Colas annonce un projet d'une nouvelle organisation de l'activité routière en France métropolitaine, basée sur 7 filiales régionales, sous la marque unique Colas.
  • 25 octobre 2012 : Colas Rail remporte en groupement le contrat d'extension de la ligne 1 du métro d'Alger pour un montant total de 85 millions d'euros.
  • 30 octobre 2012 : Bouygues Construction remporte en groupement le contrat de plusieurs ouvrages sportifs au Canada pour un montant de 110 millions d'euros.
  • 6 novembre 2012 : B&YOU lance les nouvelles offres de référence sur le marché de la téléphonie low-cost.

Objectif de chiffre d'affaires et perspectives 2012

Sur la base de la situation au 30 septembre 2012, l'objectif de chiffre d'affaires 2012 est revu en hausse de 32,8 milliards d'euros à 33,2 milliards d'euros, en progression de 2% par rapport à 2011.

    chiffre d'affaires
 
    des métiers                                 Objectif
                                                                     Variation
    (millions d'euros)        2011                2012                   %
                                     Publié         Publié  Publié
                                     en mars Publié   en      en
                                             en mai  août  novembre
 
    Bouygues Construction     9 802   10 000 10 100 10 200  10 400       +6%
    Bouygues Immobilier       2 465    2 450  2 450  2 450   2 450        =
    Colas                    12 412   12 500 12 700 12 700  12 900       +4%
    TF1                       2 620    2 620  2 620  2 620   2 620        =
    Bouygues Telecom          5 741    5 140  5 140  5 180   5 200       -9%
    Holding et divers           120      120    120    120     120        ns
 
    Retraitements
    intra-Groupe               (454)    (480)  (480)  (470)   (490)       ns
 
    TOTAL                    32 706   32 350 32 650 32 800  33 200       +2%
    dont France              22 601   22 050 21 950 22 050  22 300       -1%
    dont international       10 105   10 300 10 700 10 750  10 900       +8%


La Loi de Finances rectificative pour 2012 et le Projet de Loi de Finances pour 2013 devraient se traduire par un alourdissement des impôts et prélèvements, estimé à environ 70 millions d'euros sur l'année 2012 et à une dizaine de millions d'euros supplémentaires en 2013.

Prochains rendez-vous financiers :

27 février 2013 : résultats annuels 2012

7h00 : communiqué de presse

9h00 : conférence de presse

11h00 : réunion analystes


 

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.

Retrouvez l'intégralité des comptes et annexes sur le site http://www.bouygues.com.


 
    compte de résultat consolidé
    résumé                                             Variation
                                            9 mois
    (millions d'euros)                                     %
                                         2011    2012
 
    Chiffre d'affaires                 23 719  24 597        +4%
 
    Résultat opérationnel courant       1 338     954       -29%
 
    Autres produits et charges
    opérationnels                          38[1]  (95)[2]    ns
 
    Résultat opérationnel               1 376     859       -38%
 
    Coût de l'endettement financier
    net                                  (205)   (212)       +3%
 
    Autres produits et charges
    financiers                             (1)      8         ns
 
    Charge d'impôt                       (395)   (232)      -41%
 
    Quote-part du résultat net des
    entités associées                     143     210       +47%
 
    Résultat net                          918     633       -31%
 
    Part des intérêts minoritaires       (124)    (69)      -44%
 
    Résultat net part du Groupe           794     564       -29%


[1] Produits de cession divers considérés comme non courants chez Bouygues Telecom

[2] Coûts liés aux plans d'adaptation pour 70 millions d'euros chez Bouygues Telecom et 25 millions d'euros chez TF1

    compte de résultat consolidé
    du troisième trimestre
                                    3ème trimestre     Variation
    (millions d'euros)                                     %
                                       2011    2012
 
    Chiffre d'affaires                8 505    9 092        +7%
 
    Résultat opérationnel courant       586      478       -18%
 
    Résultat opérationnel               624[1]   383[2]    -39%
 
    Résultat net part du Groupe         403      286       -29%


[1] Dont 38 millions d'euros de produits de cession divers considérés comme non courants chez Bouygues Telecom

[2] Dont 95 millions d'euros de coûts liés aux plans d'adaptation chez Bouygues Telecom et TF1

    chiffre d'affaires                                        Variation
                                                             à périmètre
    des métiers                                               et change
                                               Variation      constants
    (millions d'euros)              9 mois            %
                                 2011     2012
 
    Bouygues Construction       7 086      7 748        +9%          +4%
    Bouygues Immobilier         1 548      1 631        +5%          +5%
    Colas                       9 168      9 670        +5%          +3%
    TF1                         1 839      1 853        +1%            =
    Bouygues Telecom            4 285      3 951        -8%          -9%
    Holding et divers              90         94         ns           ns
 
    Retraitements
    intra-Groupe                 (297)      (350)        ns           ns
 
    Total                      23 719     24 597        +4%          +1%
         dont France           16 391[1]  16 367          =          -1%
      dont international        7 328[1]   8 230       +12%          +4%


[1] Les ventes de produits raffinés à l'export ont été reclassées en fonction de leur localisation.

    contribution des métiers à
    l'ebitda
                                    9 mois       Variation
    (millions d'euros)                               %
                                   2011    2012
 
    Bouygues Construction           370     432       +17%
    Bouygues Immobilier             126     117        -7%
    Colas                           595     538       -10%
    TF1                             229     201       -12%
    Bouygues Telecom              1 035     807       -22%
    Holding et divers               (41)    (24)       ns
 
    TOTAL                         2 314   2 071       -11%


    contribution des métiers au
 
    résultat opérationnel courant
                                       9 mois       Variation
    (millions d'euros)                                  %
                                      2011    2012
 
    Bouygues Construction              266     260        -2%
    Bouygues Immobilier                127     123        -3%
    Colas                              274     236       -14%
    TF1                                195     154       -21%
    Bouygues Telecom                   512     206       -60%
    Holding et divers                  (36)    (25)        ns
 
    TOTAL                            1 338     954       -29%


    contribution des métiers au
 
    résultat net part du groupe                  Variation
                                     9 mois
    (millions d'euros)                               %
                                    2011   2012
 
    Bouygues Construction           159     174        +9%
    Bouygues Immobilier              78      75        -4%
    Colas                           201     172       -14%
    TF1                              55      38       -31%
    Bouygues Telecom                316      68       -78%
    Alstom                          134     181       +35%
    Holding et divers              (149)   (144)       ns
 
    TOTAL                           794     564       -29%


                                                   Variation
    trésorerie nette par métier
                                      9 mois       (en millions
    (millions d'euros)                               d'euros)
                                    2011    2012
 
    Bouygues Construction          2 393   2 700      +307 MEUR
    Bouygues Immobilier              275     168      -107 MEUR
    Colas                           (823)   (786)      +37 MEUR
    TF1                               87     (18)     -105 MEUR
    Bouygues Telecom                (440) (1 475)   -1 035 MEUR
    Holding et divers             (5 300) (6 421)   -1 121 MEUR
 
    TOTAL                         (3 808) (5 832)   -2 024 MEUR


    contribution des métiers à la
                                                       Variation
    capacité d'autofinancement
                                         9 mois        (en millions
    (millions d'euros)                                   d'euros)
                                       2011     2012
 
    Bouygues Construction                400     419      +19 MEUR
    Bouygues Immobilier                  129     121       -8 MEUR
    Colas                                620     621       +1 MEUR
    TF1                                  242     169      -73 MEUR
    Bouygues Telecom                   1 052     723     -329 MEUR
    Holding et divers                     40      62      +22 MEUR
 
    TOTAL                              2 483   2 115     -368 MEUR


    contribution des métiers aux
 
    investissements                                    Variation
    d'exploitation nets
                                          9 mois      (en millions
    (millions d'euros)                                  d'euros)
                                       2011     2012
 
    Bouygues Construction                177     117      -60 MEUR
    Bouygues Immobilier                    7      10       +3 MEUR
    Colas                                252     223      -29 MEUR
    TF1                                   29      18      -11 MEUR
    Bouygues Telecom                     536     586      +50 MEUR
    Holding et divers                     (4)      4       +8 MEUR
 
    TOTAL HORS FRÉQUENCES 4G (800
    MHz)                                 997     958      -39 MEUR
    FRÉQUENCES 4G (800 MHz)                0     715[1]  +715 MEUR
    TOTAL                                997   1 673     +676 MEUR


[1] Inclut achat et capitalisation des frais financiers

 

http://www.bouygues.com

More Stories By PR Newswire

Copyright © 2007 PR Newswire. All rights reserved. Republication or redistribution of PRNewswire content is expressly prohibited without the prior written consent of PRNewswire. PRNewswire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

@ThingsExpo Stories
Scott Jenson leads a project called The Physical Web within the Chrome team at Google. Project members are working to take the scalability and openness of the web and use it to talk to the exponentially exploding range of smart devices. Nearly every company today working on the IoT comes up with the same basic solution: use my server and you'll be fine. But if we really believe there will be trillions of these devices, that just can't scale. We need a system that is open a scalable and by using the URL as a basic building block, we open this up and get the same resilience that the web enjoys.
The Internet of Things is tied together with a thin strand that is known as time. Coincidentally, at the core of nearly all data analytics is a timestamp. When working with time series data there are a few core principles that everyone should consider, especially across datasets where time is the common boundary. In his session at Internet of @ThingsExpo, Jim Scott, Director of Enterprise Strategy & Architecture at MapR Technologies, discussed single-value, geo-spatial, and log time series data. By focusing on enterprise applications and the data center, he will use OpenTSDB as an example t...
P2P RTC will impact the landscape of communications, shifting from traditional telephony style communications models to OTT (Over-The-Top) cloud assisted & PaaS (Platform as a Service) communication services. The P2P shift will impact many areas of our lives, from mobile communication, human interactive web services, RTC and telephony infrastructure, user federation, security and privacy implications, business costs, and scalability. In his session at @ThingsExpo, Robin Raymond, Chief Architect at Hookflash, will walk through the shifting landscape of traditional telephone and voice services ...
The Domain Name Service (DNS) is one of the most important components in networking infrastructure, enabling users and services to access applications by translating URLs (names) into IP addresses (numbers). Because every icon and URL and all embedded content on a website requires a DNS lookup loading complex sites necessitates hundreds of DNS queries. In addition, as more internet-enabled ‘Things' get connected, people will rely on DNS to name and find their fridges, toasters and toilets. According to a recent IDG Research Services Survey this rate of traffic will only grow. What's driving t...
Enthusiasm for the Internet of Things has reached an all-time high. In 2013 alone, venture capitalists spent more than $1 billion dollars investing in the IoT space. With "smart" appliances and devices, IoT covers wearable smart devices, cloud services to hardware companies. Nest, a Google company, detects temperatures inside homes and automatically adjusts it by tracking its user's habit. These technologies are quickly developing and with it come challenges such as bridging infrastructure gaps, abiding by privacy concerns and making the concept a reality. These challenges can't be addressed w...
Explosive growth in connected devices. Enormous amounts of data for collection and analysis. Critical use of data for split-second decision making and actionable information. All three are factors in making the Internet of Things a reality. Yet, any one factor would have an IT organization pondering its infrastructure strategy. How should your organization enhance its IT framework to enable an Internet of Things implementation? In his session at Internet of @ThingsExpo, James Kirkland, Chief Architect for the Internet of Things and Intelligent Systems at Red Hat, described how to revolutioniz...
Bit6 today issued a challenge to the technology community implementing Web Real Time Communication (WebRTC). To leap beyond WebRTC’s significant limitations and fully leverage its underlying value to accelerate innovation, application developers need to consider the entire communications ecosystem.
The definition of IoT is not new, in fact it’s been around for over a decade. What has changed is the public's awareness that the technology we use on a daily basis has caught up on the vision of an always on, always connected world. If you look into the details of what comprises the IoT, you’ll see that it includes everything from cloud computing, Big Data analytics, “Things,” Web communication, applications, network, storage, etc. It is essentially including everything connected online from hardware to software, or as we like to say, it’s an Internet of many different things. The difference ...
Cloud Expo 2014 TV commercials will feature @ThingsExpo, which was launched in June, 2014 at New York City's Javits Center as the largest 'Internet of Things' event in the world.
SYS-CON Events announced today that Windstream, a leading provider of advanced network and cloud communications, has been named “Silver Sponsor” of SYS-CON's 16th International Cloud Expo®, which will take place on June 9–11, 2015, at the Javits Center in New York, NY. Windstream (Nasdaq: WIN), a FORTUNE 500 and S&P 500 company, is a leading provider of advanced network communications, including cloud computing and managed services, to businesses nationwide. The company also offers broadband, phone and digital TV services to consumers primarily in rural areas.
"There is a natural synchronization between the business models, the IoT is there to support ,” explained Brendan O'Brien, Co-founder and Chief Architect of Aria Systems, in this SYS-CON.tv interview at the 15th International Cloud Expo®, held Nov 4–6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
The major cloud platforms defy a simple, side-by-side analysis. Each of the major IaaS public-cloud platforms offers their own unique strengths and functionality. Options for on-site private cloud are diverse as well, and must be designed and deployed while taking existing legacy architecture and infrastructure into account. Then the reality is that most enterprises are embarking on a hybrid cloud strategy and programs. In this Power Panel at 15th Cloud Expo (http://www.CloudComputingExpo.com), moderated by Ashar Baig, Research Director, Cloud, at Gigaom Research, Nate Gordon, Director of T...
An entirely new security model is needed for the Internet of Things, or is it? Can we save some old and tested controls for this new and different environment? In his session at @ThingsExpo, New York's at the Javits Center, Davi Ottenheimer, EMC Senior Director of Trust, reviewed hands-on lessons with IoT devices and reveal a new risk balance you might not expect. Davi Ottenheimer, EMC Senior Director of Trust, has more than nineteen years' experience managing global security operations and assessments, including a decade of leading incident response and digital forensics. He is co-author of t...

ARMONK, N.Y., Nov. 20, 2014 /PRNewswire/ --  IBM (NYSE: IBM) today announced that it is bringing a greater level of control, security and flexibility to cloud-based application development and delivery with a single-tenant version of Bluemix, IBM's platform-as-a-service. The new platform enables developers to build ap...

The security devil is always in the details of the attack: the ones you've endured, the ones you prepare yourself to fend off, and the ones that, you fear, will catch you completely unaware and defenseless. The Internet of Things (IoT) is nothing if not an endless proliferation of details. It's the vision of a world in which continuous Internet connectivity and addressability is embedded into a growing range of human artifacts, into the natural world, and even into our smartphones, appliances, and physical persons. In the IoT vision, every new "thing" - sensor, actuator, data source, data con...
Technology is enabling a new approach to collecting and using data. This approach, commonly referred to as the "Internet of Things" (IoT), enables businesses to use real-time data from all sorts of things including machines, devices and sensors to make better decisions, improve customer service, and lower the risk in the creation of new revenue opportunities. In his General Session at Internet of @ThingsExpo, Dave Wagstaff, Vice President and Chief Architect at BSQUARE Corporation, discuss the real benefits to focus on, how to understand the requirements of a successful solution, the flow of ...
"BSQUARE is in the business of selling software solutions for smart connected devices. It's obvious that IoT has moved from being a technology to being a fundamental part of business, and in the last 18 months people have said let's figure out how to do it and let's put some focus on it, " explained Dave Wagstaff, VP & Chief Architect, at BSQUARE Corporation, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Nov 4-6, 2014, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
Focused on this fast-growing market’s needs, Vitesse Semiconductor Corporation (Nasdaq: VTSS), a leading provider of IC solutions to advance "Ethernet Everywhere" in Carrier, Enterprise and Internet of Things (IoT) networks, introduced its IStaX™ software (VSC6815SDK), a robust protocol stack to simplify deployment and management of Industrial-IoT network applications such as Industrial Ethernet switching, surveillance, video distribution, LCD signage, intelligent sensors, and metering equipment. Leveraging technologies proven in the Carrier and Enterprise markets, IStaX is designed to work ac...
C-Labs LLC, a leading provider of remote and mobile access for the Internet of Things (IoT), announced the appointment of John Traynor to the position of chief operating officer. Previously a strategic advisor to the firm, Mr. Traynor will now oversee sales, marketing, finance, and operations. Mr. Traynor is based out of the C-Labs office in Redmond, Washington. He reports to Chris Muench, Chief Executive Officer. Mr. Traynor brings valuable business leadership and technology industry expertise to C-Labs. With over 30 years' experience in the high-tech sector, John Traynor has held numerous...
The 3rd International @ThingsExpo, co-located with the 16th International Cloud Expo - to be held June 9-11, 2015, at the Javits Center in New York City, NY - announces that it is now accepting Keynote Proposals. The Internet of Things (IoT) is the most profound change in personal and enterprise IT since the creation of the Worldwide Web more than 20 years ago. All major researchers estimate there will be tens of billions devices - computers, smartphones, tablets, and sensors - connected to the Internet by 2020. This number will continue to grow at a rapid pace for the next several decades.